Immobilier

Comment résilier son assurance habitation ?

Généralement, les contrats relatifs aux assurances habitations peuvent être renouvelés autant de fois que vous le désirez. Avant, résilier un contrat d’assurance habitation était un peu complexe. Puisque les lois concernant ce domaine n’étaient pas vraiment d’actualité. Mais aujourd’hui, avec la règlementation en vigueur, il est prévu un grand nombre de possibilités pour mettre fin à votre contrat d’assurance habitation : et ce, sans soucis et sans qu’aucune pénalité ne vous touche. Néanmoins vous devez respecter un certain nombre de règles. Découvrons dans cet article, comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

Tuto vidéo : Comment résilier son assurance habitation ?

Le déménagement impose la résiliation

C’est l’une des conditions les plus évidentes en matière de résiliation de contrat. Si vous ne voulez plus rester dans votre habitation assurée, le contrat n’est plus vraiment valable. Pour donc résilier le contrat d’assurance habitation, faites parvenir un mois avant de partir définitivement, une lettre recommandée à votre assureur. Cette démarche vous met sous couvert de la loi. N’oubliez surtout par d’accuser réception de cette lettre de recommandation : c’est très important. La résiliation du contrat d’assurance habitation prendra immédiatement effet un mois après réception de votre lettre recommandée avec AR : et soyez-en rassuré, aucune pénalité vous touchera.

La modification des risques vous autorise à faire jouer la concurrence

Vous pourrez procéder à la résiliation du contrat d’assurance habitation quand les risques couverts par le contrat augmentent ou diminuent. En évoquant le risque de diminution, on veut parler par exemple du départ de l’un de vos enfants de votre maison familiale. Si vous avez le projet de résilier le contrat d’assurance habitation, vous devez tenir informer votre assureur du changement de situation à votre niveau. Et cela doit se fait dans les 15 jours à ce dernier à travers une lettre recommandée avec AR. Il pourrait vous faire une proposition d’adapter le contrat d’assurance habitation avec une hausse ou une baisse de la cotisation. Dès que vous refusez la nouvelle offre proposée par l’assureur, sachez que le contrat est automatiquement résilié. Et cela sans qu’aucune pénalité ne vous soit appliquée.

La résiliation à l’échéance est un droit

Parfois votre situation peut ne pas changer à la fin de la première année. Sur ce, la loi vous autorise à résilier votre contrat d’assurance habitation sans peine de pénalité. Si votre assureur est assez dynamique, il doit pouvoir vous avertir au moins 15 jours avant cette échéance. Il doit également pouvoir vous rappeler ce droit et si possible mentionner le délai à laquelle vous pouvez résilier le contrat. Vous disposerez de 20 jours après cet avis pour demander la résiliation ou non : toujours par lettre recommandée avec AR. Si votre assureur ne vous envoie pas un avis, vous pouvez résilier le contrat quand vous le désirez : la loi vous l’autorise. Ainsi, le contrat prendra fin le lendemain même de la date du cachet de la poste : la loi est claire la dessus.

Avec ces informations, nous espérons que vous aviez pris bonne note pour pouvoir vous en servir à l’avenir.